Gare aux tiques

Youpi, c’est le retour des beaux jours (quand la météo sera décidée à se stabiliser, en tout cas.) !

A nous les promenades le nez au vent, à profiter du soleil en promenant Pitou, tout content de retrouver les promenades champêtres.

Et pourtant, le danger rôde… Tapie dans l’ombre, l’ennemie guette ! Avec ses petites pattes, prête à se laisser tomber sur sa cible et à…mordre !

La tique fait partie des pires ennemis du chien : les parasites. Nombre d’entre eux mettent en danger la vie de nos animaux (et la nôtre).

La tique, un vampire sur pattes

Pour se nourrir, elle suce le sang de son hôte et c’est par sa salive qu’elle peut contaminer. D’après les études, 7 maladies graves, parfois mortelles, peuvent ainsi être transmises.

Les 3 plus fréquentes :
  • La piroplasmose : Potentiellement mortelle, cette maladie se traduit chez le chien par des vomissements, un perte d’appétit, une forte fièvre et des urines foncées. Le chien se retrouve rapidement anémié. Le diagnostic est fait grâce à une prise de sang.
  • L’ehrlichiose : Les principaux symptômes sont des vomissements, de la forte fièvre, fatigue intense, douleurs articulaires. Des complications sont possibles, sans traitement.
  • La maladie de Lyme : la tique peut être contaminée par la bactérie Borrelia. Dans ce cas-là, elle peut transmettre la bactérie, qui se répand dans l’organisme. La maladie engendre des douleurs articulaires, de la fièvre, des réactions cutanées, des ganglions et parfois des complications comme l’insuffisance rénale ou cardiaque.

A noter que la tique est moins dangereuse pour le chat, qui a moins de risque de développer cette maladie, aussi appelée borréliose féline.

La morsure de tiques peut être responsable d’autres maladies, mais j’espère que vous êtes déjà convaincus qu’il faut prendre la question au sérieux avec ces 3 risques là.

La tique est partout !

Les études scientifiques sont très claires, les tiques sont de plus en plus nombreuses en Europe et en Amérique du Nord. Certaines forêts ont même été interdites au public à cause de leur présence.

On pense souvent aux tiques pour les balades dans les bois ou dans les champs, mais sachez qu’elle est bien présente aussi en ville, donc restez vigilant et faites le nécessaire pour votre animal de compagnie.

Avec le climat français, la tique peut survivre à l’année longue, et rester des mois sans se nourrir. En cas de grosse chaleur, elle reste au ras du sol, à la recherche d’eau, ce qui la rend encore plus dangereuse pour nous et nos chiens.

Elle n’est pas facile à repérer lorsqu’elle n’a pas encore mordu. Elle peut passer inaperçue dans les poils et il faut savoir ce que l’on cherche pour la repérer.

.

Sa taille et sa couleur varie en fonction de son âge et de son sexe, mais la tique peut piquer à TOUS les stades de sa vie.

Une fois qu’elle a trouvé son spot, qu’elle préfère en général autour de la tête, du cou, des oreilles, elle prend environ 48H pour se nourrir du sang de son hôte. C’est là qu’elle est le plus facilement repérable, visuellement et au toucher car elle est gonflée de sang.

.

Une fois repue, elle tombera pour aller continuer sa vie plus loin. C’est aussi à cette occasion que vous pourrez la repérer.

Vérifiez bien partout, car ces petites bestioles diaboliques ont parfois l’occasion de se nicher dans des endroits incroyables.

Les bons gestes face aux tiques :

  • Protéger: en appliquant un traitement antiparasitaire en respectant la dose et la fréquence indiquée sur le produit que vous aurez choisi, de préférence sur les conseils de votre vétérinaire.
  • Vérifier TRÈS régulièrement TOUT le pelage de votre animal. Certes, elle a des coins préférés, mais rappelez-vous que Miss Tique peut décider de se promener avant de choisir son spot.
  • Retirer avec précaution la tique avec un tire-tique, une pince spécialement conçue, afin de vous assurer de ne pas laisser la tête (nombreuses vidéos sur Internet).
  • Consulter votre vétérinaire si votre chien a été piqué, pour savoir comment nettoyer la plaie et lui demander ce qu’il préconise.

La tique est aussi notre ennemie !

Le danger est également réel pour vous et vos proches, en cas de morsure par une tique. Prenez le temps, à chaque retour de balade, de vérifier votre corps (et celui de vos enfants), aux pliures notamment.

La maladie de Lyme reste encore trop mal connue et a des conséquences qui peuvent être très handicapantes. Le diagnostic est souvent tardif et les malades traversent encore trop souvent des mois d’errance avant qu’il soit posé.Signalez systématiquement à votre médecin si vous avez été piqué.

Vous l’aurez compris, il faut prendre la chose au sérieux et rester vigilants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 1 =

error: Content is protected !!